Le fichier hosts : Résolution DNS local

Si vous habitez dans des pays qui ont tendance à bloquer des sites web à l’aide de la résolution DNS des FAI (fournisseur d’accès à Internet), ou alors si seulement vous voulez mettre en place un contrôle parental, il y a une solution très simple. Le fichier hosts !

La modification du ficher hosts est une méthode très simple et de plus à la portée de tout le monde pour :

  • bloquer un site web
  • de contourner le blocage DNS des FAI
  • la résolution DNS local

Exemple de fichier hosts :

Copyright (c) 1993-1999 Microsoft Corp.
#
# Ceci est un exemple de fichier HOSTS utilisé par Microsoft TCP/IP
# pour Windows.
#
# Ce fichier contient les correspondances des adresses IP aux noms d'hôtes.
# Chaque entrée doit être sur une ligne propre. L'adresse IP doit être placée
# dans la première colonne, suivie par le nom d'hôte correspondant. L'adresse
# IP et le nom d'hôte doivent être séparés par au moins un espace.
#
# De plus, des commentaires (tels que celui-ci) peuvent être insérés sur des
# lignes propres ou après le nom d'ordinateur. Ils sont indiqués par le
# symbole '#'.
#
# Par exemple :
#
# 102.54.94.97 rhino.acme.com # serveur source
# 38.25.63.10 x.acme.com # hôte client x

127.0.0.1           localhost

Ce fichier permet de filtrer l’accès à Internet, il suffît tout simplement d’attribuer une adresse locale au site web qu’on souhaite bloquer :

par exemple pour bloquer le site Web « test.com » il suffit de rajouter la ligne :

127.0.0.1          test.com

Remarque : entre « 127.0.0.1 » et « test.com » il faut une tabulation et non un espace.

Pour faire une résolution DNS local il suffit d’indiquer l’adresse ip puis l’URL du Site (ceci permet aussi de contourner le blocage DNS des FAI):

173.194.41.120     google.fr

Pour que la modification soit prise en compte, il est quelquefois nécessaire de vider le cache de résolution DNS ainsi que de redémarrer le navigateur internet. Pour vider le cache sous Windows il faut ouvrir le CMD puis taper ipconfig/flushdns.

L’emplacement du fichier hosts dépend du système d’exploitation :

Système d’exploitation

Version(s)

Localisation du fichier

Unix, Unix-like, POSIX /etc/hosts
Microsoft Windows 3.1 %Windir%\HOSTS.SAMs
95, 98/98SE, Me %WinDir%\
NT, 2000, and 32-bit versions of XP2, 2003, Vista, 7 %SystemRoot%\system32\drivers\etc\
64-bit versions3 %SystemRoot%\system32\drivers\etc\ (De nombreuses sources, y compris les sites officiels de Microsoft, situent incorrectement le fichier hosts dans %SystemRoot%\SysWOW64\drivers\etc\)
Windows Mobile Clé d’enregistrement dans \HKEY_LOCAL_MACHINE\Comm\Tcpip\Hosts
Apple Macintosh 9 et inférieure Fichiers système : Préférences ou Fichiers système
Mac OS X 10.0 – 10.1.5 5 (Ajouté par NetInfo ou niload)
Mac OS X 10.2 et supérieur, iOS /private/etc/hosts ou /etc/hosts6
Novell NetWare SYS:etc\hosts
OS/2 & eComStation (en) "bootdrive":\mptn\etc\
Symbian Symbian OS 6.1–9.0 C:\system\data\hosts
Symbian OS 9.1+ C:\private\10000882\hosts
MorphOS NetStack ENVARC:sys/net/hosts
Android /system/etc/hosts
iOS iOS 2.0 and newer /etc/hosts

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis en utilisant les boutons ci-dessous :
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInBuffer this pageFlattr the authorEmail this to someone

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *